L’HÔTEL DE BOURRIENNE

 

Construit à partir de 1787, l’Hôtel de Bourrienne est un symbole parisien unique en son genre, renfermant des décors intérieurs datant du Directoire, encore conservés de nos jours.

A partir de 1792, il est habité par Fortunée Hamelin qui fera de l’hôtel un haut lieu de réceptions mondaines où se côtoient Bonaparte, Joséphine de Beauharnais ou encore Madame Tallien. Egérie de la mode des Merveilleuses, Fortunée Hamelin fait sensation dans le tout-Paris, en se promenant un jour sur les Champs-Élysées, vêtue d’un simple chiffon de gaze couleur chair, fendu jusqu’aux hanches et ne dissimulant rien de sa poitrine. Malicieuse et impertinente, elle séduit aussi par son intelligence et tient un salon parmi les plus prisés de l’époque dans l’Hôtel de Bourrienne.

Le lieu est ensuite racheté par Louis Fauvelet de Bourrienne, secrétaire particulier de Napoléon, qui lui laissera son nom. Entrepreneur dans l’âme, Charles Beigbeder redonne vie à l’Hôtel de Bourrienne à travers une collection éponyme, mais aussi en l’ouvrant à la jeune création.

En mars 2019, c’est le créateur belge, Olivier Theyskens, qui installe ses bureaux et son show-room au deuxième étage de l’Hôtel. Un lieu d’échanges et de circulation des idées à l’image des salons de l’époque.