L’HISTOIRE DE BOURRIENNE PARIS X

Fondée en 2017, Bourrienne Paris X réinvente la chemise blanche en ré-interprétant des détails du passé.

Trouvant son inspiration dans les allures d’hier et d’aujourd’hui, elle fait de cet uniforme le lien commun entre héritage et modernité.

Aujourd’hui, les modèles des collections homme et femme offrent un juste équilibre entre singularité et authenticité.

La marque s’approprie le mono-produit et le monochrome en réinterprétant les cols, les plastrons et les poignets… Derrière cet idéal d’efficacité, se trouve concept créatif étonnant, réuni autour d’un patrimoine d’exception.

En rachetant l’Hôtel de Bourrienne, joyau oublié de l’époque Directoire, l’entrepreneur Charles Beigbeder est séduit par l’histoire du lieu. C’est vers l’avenir qu’il se tourne en le restaurant.

A l’époque des salons, un cercle d’intellectuels gravite autour de l’Hôtel Particulier : de Talleyrand à Bonaparte en passant par Chateaubriand et Victor Hugo.

Des hommes, déjà modernes, débattant en chemises blanches : un postulat qui inspire à Charles son prochain projet. Il décide de créer une collection de chemises intemporelles dont il confie la Direction Artistique à la créatrice Cécile Faucheur : la chemise Bourrienne Paris X est née.