Marie France – Bourrienne Paris X, des chemises intemporelles !

By janvier 3, 2020octobre 22nd, 2020Presse

Marie-France met en lumière la chemise intemporelle Bourrienne Paris X

Tout commence en 2017, quand Charles Beigbeder, alors tout juste acquéreur du magnifique hôtel de Bourrienne, dans le 10e arrondissement, contacte la créatrice Cécile Faucher pour rendre hommage au patrimoine du lieu. Ensemble, ils décident alors de revisiter un intemporel du vestiaire d’hier et aujourd’hui : la chemise. Bourrienne Paris X était née.

Inspirés par ce lieu, qui fut le refuge des intellectuels du tout-Paris, Cécile Faucher et Charles Beigbeder ont voulu remettre au goût du jour l’uniforme des grands hommes  de l’époque : la chemise blanche, simple, tissée à partir de matières nobles et saupoudrée de détails travaillés. Plastrons plissés à la main, manches froncées, boutons en nacre d’Australie, inscription brodée directement au dos de la chemise, hirondelle en ottoman brodée ton sur ton… Bourrienne Paris X pousse l’exigence dans les moindres détails, jusqu’à l’étiquette, qui reprend des motifs muraux dissimulés dans la salle de bains et le salon.

Avec des modèles ajustés ou plus amples, tissés à partir d’étoffes italiennes bio comme le sergé de coton ou le lin, Bourrienne Paris X revisite les savoir-faire du passé pour inscrire la chemise blanche dans une mode intemporelle.

Initialement dessinées pour les hommes, les chemises Bourrienne Paris X se sont très vite déclinées au féminin, s’adaptant à toutes les courbes et habillant la silhouette en un clin d’œil. Et pour celles qui ont le souci  du détail, Bourrienne Paris X propose désormais des objets lifestyle autour de la chemise : baleines de col personnalisables, boutons de manchette plaqués  or ou argent, ou encore “odeur Bourrienne” actuellement en cours de création.

Une adresse où le raffinement d’antan se conjugue au goût du jour…