Skip to main content

Rencontre avec Cécile Faucheur, la directrice artistique de Bourrienne Paris X

By mars 5, 2021avril 15th, 2021Savoir-Faire

Tête à tête avec Cécile Faucheur, créatrice de mode chez Bourrienne Paris X

 

En plus d’être la directrice artistique, Cécile Faucheur est, avec Charles Beigbeder, à l’origine du concept  monochrome de la griffe parisienne installée au 58 rue d’Hauteville.

 

Qui êtes-vous et quel est votre background dans la mode ?

 

« Aujourd’hui créatrice pour la marque Bourrienne Paris X, j’ai eu la chance d’avoir beaucoup d’expériences très variées dans la mode avant de commencer l’aventure Bourrienne. Après des études de commerce international, je suis partie en Inde travailler dans une usine de confection, ce qui m’a permis une première immersion dans le monde du textile. Me découvrant alors une passion pour les vêtements et leur création, je suis revenue en France intégrer ESMOD Paris et j’ai obtenu mon diplôme de stylisme/modélisme. Après une première expérience dans les ateliers haute couture chez Ungaro, j’ai enchaîné les expériences en stylisme et modélisme dans plusieurs maisons dont Laurence Bras en Inde à nouveau. J’ai aussi été enseignante en stylisme à ESMOD Dubai. Un peu plus tard, j’ai passé un CAP de maroquinerie et je fais également beaucoup d’illustrations, notamment pour Bourrienne. Ma passion pour la création de produits a aussi dépassé parfois le monde d’une entreprise, lors d’un projet personnel humanitaire, en organisant un défilé de mode à Kaboul au profit d’une ONG. »

 

Quel a été le déclic pour lancer l’aventure Bourrienne ?

 

« Charles Beigbeder souhaitait redonner vie à l’héritage vestimentaire Français. Il m’a laissé carte blanche. Après des mois de recherches dans les musées, archives nationales, fonds documentaires, bibliothèques, brocantes, puces, j’ai choisi la chemise comme mono-produit à retravailler et à revisiter. L’objectif de ma démarche créative était de rééditer des détails et finitions artisanales et anciennes de manière contemporaines, donc dans un premier temps il a fallu faire un gros travail de recherches, déconstructions et reconstructions de détails. Nos chemises sont faciles à porter, extrêmement créatives et dans le détail. Nos signatures sont remarquables : diverses broderies, fronces, languettes, plastrons revisités, poignets créatifs, contrastes de tissus, finitions anciennes, pièces de renforts.. »

 

Pour vous, l’esprit Bourrienne c’est quoi ?

 

« C’est ce qu’on imagine de l’art de vivre à la française, le bon goût, l’épicurisme, le plaisir, la qualité, les 5 sens en éveil, un côté littéraire, l’héritage, la transmission, la passation entre passé et avenir, et surtout l’intemporalité. »

 

Comment voyez-vous la marque évoluer ?

 

« Bourrienne est une marque intemporelle et je pense qu’elle le restera aussi dans les produits qu’elle développera. Nous avons un projet d’agrandissement de la famille de chemises prévu pour le printemps…surprise! Et aussi le projet d’une collaboration unique avec un des plus prestigieux fabricants de tissus à venir cette année. »